Denise Arokas ( 1932 )

stanislasjung -
logo Cabinet d'Art

Denise Arokas, ancien mannequin mais aussi dessinatrice de mode et muse de Matisse est née en 1932 à Avignon. A 11 ans elle échappe de peu à Drancy en prenant la fuite, seule. Après quoi, elle vécu cachée plusieurs mois, avant d’intégrer la croix rouge. A l’âge de 19 ans, la jeune Denise s’en va pour Paris avec un rêve. Le rêve de devenir dessinatrice de mode. Mais sans le sous, elle commença à travailler en tant qu’infirmière pour se payer ses études de stylisme. Là, par hasard, elle rencontre Lydia Delectorskaya, compagne de Matisse qui lui proposa d’être l’infirmière de son compagnon. Dans le besoin elle accepta. Très rapidement Matisse tombera sous son charme et lui demandera de poser pour lui. Elle devint sa muse et son modèle favoris notamment pour La tristesse du roi et La sauteuse à la corde. Denise l’aida aussi pour ses fameux collages de papier. A Nice, en compagnie du maitre elle dessina beaucoup, il lui proposa même d’être son élève. Après un an passé à ses côtés, et avoir rencontré Fernand Léger, Cocteau, Picasso, Maeght, elle retournera à Paris. La elle devint mannequin sous le nom de « Rebecca » notamment pour Jean Patou, Balenciaga, Courrèges. Elle continua à dessiner et resta en contact avec Matisse et Lyndia même après sa mort en 1954. Jeune femme, elle fréquentera de prestigieuses écoles de stylisme au côté de Karl Lagerfeld, élève comme elle.

La beauté de ses esquisses se trouve dans l’épaisseur d’un trait sauvage et libre de toutes contraintes. Une énergie brute qui n’enlève en aucun cas la douceur et la délicatesse de ses sujets. Un petit coup de pinceau, qui semble jeté là avec nonchalance… fait se hausser un sourcil, sourire une bouche, se tourner le regard… Ses dessins semblent vivre.

Pour plus d’informations :

The guardian